L’immeuble The First Lauréat d’Argent au concours CUBE

Publié le 14 avril 2021

Le championnat de France des économies d’énergie, alias le concours CUBE pour le tertiaire, organisé par l’IFPEB (Institut Français pour la Performance du Bâtiment) réunit depuis 5 ans plusieurs centaines d’acteurs publics et privés dans toute la France pour réduire la consommation d’énergie de leurs bâtiments (part importante des émissions de CO2 en France), sans travaux lourds, en mobilisant leurs équipes. Un des immeubles Monceau Assurances, The First à Lyon, vient de grimper sur la deuxième marche du podium dans la catégorie « Bureaux non certifiés, bâtiments entre 5000 et 8000 M2 » avec 34.1% d’économies d’énergie et 34,0 % d’économies d’émissions de GES (Gaz à Effet de Serre).

Objectif du concours, dont c’est la cinquième édition : devancer la Loi Elan (Décret tertiaire), qui impose à tous les acteurs privés et publics de réduire la consommation d’énergie de leurs bâtiments de 40% d’ici 2030, et dont l’application a débuté cette année. En vigueur depuis le 1er octobre 2019, le décret tertiaire impose en effet une amélioration de la performance énergétique du parc tertiaire français. Avant cette législation, les réglementations en termes de performances énergétiques concernaient uniquement les nouveaux bâtiments. Une démarche que Monceau Assurances a bien évidemment déjà entreprise avec son partenaire Deepki (https://www.deepki.com) pour travailler sur la réduction de l’empreinte environnementale et réaliser des économies d’énergie durables.

Pour participer à ce concours, les équipes d’Artelia, locataire de l’immeuble The First à Lyon, ont mené plusieurs actions comme :

  • L’abandon du chauffage le week-end dès le vendredi soir, avec un redémarrage le lundi matin à l’arrivée des équipes
  • Une réduction du temps de ventilation des parkings souterrains en fonction des horaires de passage,
  • La décision d’équiper toutes les salles du bâtiment de multiprises avec interrupteur.

Ces actions concrètes ont ainsi permis de réaliser 34.1% d’économies d’énergie et 34,0 % d’économies d’émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) et de remporter ainsi la deuxième place au concours CUBE dans la catégorie des « Bureaux non certifiés, bâtiments entre 5000 et 8000 M2 ». Preuve que lorsque la gestion des économies d'énergie part du terrain, avec des actions à faible investissement et avec pragmatisme, ça marche !

 

CUBE, CONCOURS D’ÉCONOMIES D’ÉNERGIE DES BÂTIMENTS TERTIAIRES PUBLICS ET PRIVÉS

Labellisé COP21, CUBE 2020 adhère pleinement à la logique du bail vert et à celle des politiques RSE menées par de plus en plus d’entreprises et bénéficie des soutiens publics (Plan Bâtiment Durable, Conseil Immobilier de l’Etat, Ministère de la transition écologique et solidaire) et du soutien de l’ADEME. Dans le cadre privilégié d’un accompagnement d’experts et le confort d’un outil de calcul des performances énergétiques adapté aux exigences d’une compétition nationale, les entreprises participantes ont pu inscrire un ou plusieurs bâtiments tertiaires dans la deuxième édition du concours, les engageant ainsi à réduire leurs consommations énergétiques sur un an et à mobiliser leurs équipes sur l’enjeu des économies d’énergie. Le concours s’attache à valoriser davantage que la performance technique et l’optimisation, et encourage l’implication des usagers, les nouvelles collaborations bailleurs-utilisateurs, la mobilisation d’Energy Managers, dans l’optique d’une inscription pérenne de l’énergie comme axe de progrès dans les organisations.

La cérémonie de remise des prix CUBE a eu lieu le 7 avril dernier en semi-présentiel depuis un studio (format plateau télé) rue de Wagram, format qui a permis de garantir que toutes les consignes sanitaires soient respectées, en présence de nombreuses personnalités : la Maire de Paris, Anne Hidalgo, et les dirigeants des entreprises engagées dans le concours, dont Orange, EDF, la RATP, Schneider Electric, BNP Paribas… 

 

MONCEAU ASSURANCES PARTENAIRE DE DEEPKI POUR LA REDUCTION DE L’EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE ET LES ECONOMIES D’ENERGIE

Suite à la mise en place par le gouvernement du Décret tertiaire, qui complète la Loi Elan de 2018, le secteur de l’immobilier, et plus particulièrement les bâtiments tertiaires, doit donc relever un nouveau défi. La nouvelle législation impose en effet des réductions de consommation et la communication d’informations sur la consommation d’énergie des bâtiments. En vigueur depuis le 1er octobre 2019, le Décret tertiaire impose une amélioration de la performance énergétique du parc tertiaire français, avec une obligation de résultat sur les performances à atteindre. La réduction de la consommation d’énergie finale pour l’ensemble des bâtiments doit ainsi atteindre 40 % d’ici 2030, 50 % d’ici à 2040 et 60 % d’ici 2050.

Comment ça marche ? Pour assurer le suivi de l’application du Décret issu de la Loi Elan, les propriétaires et les locataires devront communiquer les consommations énergétiques sur une plate-forme numérique. La transition énergétique n'implique pas uniquement la rénovation d'un bâtiment.

Monceau Assurances s’est associé à la société Deepki pour l’accompagner sur le sujet et recueillir la collecte des données à la fois sur les parties communes des immeubles, mais également les données énergétiques des locataires pour que la remontée d’informations soit la plus complète et la plus fiable possible. Le Décret s’applique à l’ensemble des bâtiments à usage tertiaire dont la surface dépasse les 1000 m². À noter que les industriels sont également concernés dès lors que la surface cumulée des bâtiments (ou partie de bâtiment) à usage tertiaire présents sur site (bureaux, restauration, …) dépasse cette valeur. La superficie cumule les étages et plusieurs bâtiments éventuels. Le Décret s’adresse aux propriétaires comme aux occupants. Sont exemptés les bâtiments provisoires, de défense, de sécurité civile ou intérieure du territoire, et les lieux de culte.

Enfin, suite à la situation sanitaire en 2020, l’ADEME a accordé aux entreprises concernées par le Décret, une année supplémentaire pour la déclaration de l’année de référence de leur(s) bâtiment(s). Les entreprises devront déclarer cette année de référence au plus tard le 30 septembre 2022.


Monceau Assistance

Accéder à mon espace personnel

     

Accéder à l'espace présidents

     

Nous rencontrer

     

Les sociétés du groupe Monceau Assurances adhèrent à plusieurs fédérations professionnelles